Article paru dans Républicain Lorrain du 16.12.2009